Bienvenue en Pays Catalan !

Localisation géographique

Il était une fois Vauban

 
|
Remparts de Villefranche-de-Conflent et le Fort Libéria

Il était une fois Vauban... et ses fortifications !

En 1659, les comtés nord catalans (Roussillon-Vallespir-Conflent-Capcir, et une partie de la Cerdagne) tombent sous l’autorité du roi de France.

Désormais, la ligne de séparation entre Royaumes de France et d’Espagne ne passe plus sur les Corbières, mais sur les Pyrénées. Salses, qui protégeait l’ancienne frontière de côté espagnol, perd donc de son importance stratégique.

De 1659 à 1667, Louis XIV s’intéresse peu à la défense du Roussillon. En 1669, la révolte des Angelets, contre l’instauration de la gabelle, pousse à activer la mise en défense de Villefranche.

En effet, la révolte a mis en évidence l’importance du contrôle du Vallespir, comme le Conflent, ouvert sur la plaine du Roussillon.

Louis XIV est désormais déterminé à conserver le Roussillon et à le doter d’un système défensif invulnérable.

En 1679, Vauban visite la province et établit le projet d’une vaste place située aux portes de la Cerdagne, qu’il appellera Mont-Louis. A Collioure, il ne s’agit que de quelques aménagements. A Villefranche, il s’agit surtout de construire le fort. A Prats-de-Mollo, l’ingénieur suggère de relever les murailles de la ville et d’agrandir le Fort Lagarde. Il restaure la forteresse de Salses. Pour Bellegarde, il s’inspire du projet espagnol et dessine une vaste fortification. A Port-Vendres, il envisage d’entreprendre des travaux considérables.

Mais son projet le plus ambitieux, avec Mont-Louis, est celui qui concerne Perpignan. En effet, en 1680, il envisage de moderniser la place forte en renforçant les fortifications existantes afin d’isoler la ville de son environnement.

Cependant, pour des raisons géopolitiques, tous ces travaux n’ont pas été achevés.

 

Obtention du Label UNESCO pour Villefranche de Conflent et Mont-Louis :
A découvrir ou à redécouvrir !

Villefranche-de-Conflent et Mont-Louis
Sites UNESCO

CG66