L'art gothique en Pays Catalan - Tourisme Pyrénées-Orientales
 
 
 

Bienvenue en Pays Catalan !

Localisation géographique

L'art gothique en Pays Catalan

 
|
Eglise La Real - Perpignan

L'art gothique en Pays Catalan

 

L’art gothique est né en France dans la seconde moitié du XIIème siècle.

Il correspond à une véritable révolution technique. L’utilisation de la voûte sur croisée d’ogives et des arcs boutants permet de construire des édifices beaucoup plus élancés et ouverts en laissant entrer la lumière à travers de grands vitraux.

A la création de son nouveau Royaume de Majorque, Jacques II va ériger de nombreux édifices dans ce style prestigieux et monumental comme preuve de sa puissance.
Les vieilles terres romanes s'ouvrent alors à ce qui était appelé "Art Nouveau" et que nous reconnaissons aujourd’hui comme Art Gothique.

 

• Caractéristique essentielle : l'arc brisé
Il est associé à la voûte sur croisé d'ogive ainsi qu'à l'arc boutant. En fait, les constructions reposent sur des colonnes et des piliers. Les murs sont des écrans, à l'opposition des épaisses murailles romanes, porteuses sur toute leur largeur de voûtes qui s'élèvent en plein-cintre.

 

En savoir plus sur l'Art Gothique

Bibliographie

 

DURLIAT, Marcel (1962). L’art dans le Royaume de Majorque : les débuts de l’art gothique en Roussillon, en Cerdagne et aux Baléares. Toulouse : Privat.404p.

REYNAL, Jean (2010). Le Palais des Rois de Mallorca : lexique illustré. Canet : Trabucaire. 187 p.

REYNAL, Jean (2005). L’art gothique en pays catalan : sur les pas des Rois de Mallorca, seguint els passos dels reis de Mallorca. Toulouse : Privat. 171 p.

VIDAL, Pierre (1911). La citadelle de Perpignan et l’ancien Château des Rois de Majorque. Perpignan : imp. De Barrière. 115 p.

    L'Art Gothique dans les Pyrénées-Orientales
    • SALLE DU TRESOR DE L'EGLISE ST PIERRE DE PRADES

      En savoir plus

      PRADES

      L'église Saint Pierre date du XVII°siècle et abrite un riche mobilier baroque et un immense retable en bois du maître-autel réalisé par Joseph Sunyer. Ce retable développe de manière spectaculaire trois travées de trois registres, peublées de statues et d'anges, avec au centre la figure majestueuse de Saint Pierre. Sur le flanc sud de l'église, le trésor présente l'orfévrerie et les reliquaires de Saint Pierre de Prades et de Saint Michel de Cuixa, qui furent recueillis par Prades au moment de la Révolution Française. On y trouve en particulier les reliques, les restes des corps des nombreux saints qui formaient le prestige de l'abbaye durant tout le Moyen Age.

      En savoir plus

       

    • CAMPO SANTO ET CHAPELLE DE LA FUNERARIA

      En savoir plus

      PERPIGNAN

      A l'ombre de la cathédrale Saint Jean-Baptiste se trouve le cloître-cimetière Saint Jean, ou Campo Santo. Sa construction débuta dès le début du XIVe siècle, il se composait de quatre galeries couvertes d'un appentis de bois soutenu par des colonnes à chapiteaux sculptés. On peut aujourd'hui admirer le successions de portiques gothiques en marbre blanc qui ornent le pourtour. Au fond du cloître, se trouve la chapelle funéraire éclairée par les vitraux contemporains très colorés de Shirley Jaffe, associant ainsi art contemporain et architecture médiévale. Classé aux Monuments Historiques. Entrée Libre.

      En savoir plus

       

    L'art à travers les siècles

    L'art roman

    L'art moderne

    CG66