Bienvenue en Pays Catalan !

Localisation géographique

L'art gothique en Pays Catalan

 
|
Eglise La Real - Perpignan

L'art gothique en Pays Catalan

 

L’art gothique est né en France dans la seconde moitié du XIIème siècle.

Il correspond à une véritable révolution technique. L’utilisation de la voûte sur croisée d’ogives et des arcs boutants permet de construire des édifices beaucoup plus élancés et ouverts en laissant entrer la lumière à travers de grands vitraux.

A la création de son nouveau Royaume de Majorque, Jacques II va ériger de nombreux édifices dans ce style prestigieux et monumental comme preuve de sa puissance.
Les vieilles terres romanes s'ouvrent alors à ce qui était appelé "Art Nouveau" et que nous reconnaissons aujourd’hui comme Art Gothique.

 

• Caractéristique essentielle : l'arc brisé
Il est associé à la voûte sur croisé d'ogive ainsi qu'à l'arc boutant. En fait, les constructions reposent sur des colonnes et des piliers. Les murs sont des écrans, à l'opposition des épaisses murailles romanes, porteuses sur toute leur largeur de voûtes qui s'élèvent en plein-cintre.

 

En savoir plus sur l'Art Gothique

Bibliographie

 

DURLIAT, Marcel (1962). L’art dans le Royaume de Majorque : les débuts de l’art gothique en Roussillon, en Cerdagne et aux Baléares. Toulouse : Privat.404p.

REYNAL, Jean (2010). Le Palais des Rois de Mallorca : lexique illustré. Canet : Trabucaire. 187 p.

REYNAL, Jean (2005). L’art gothique en pays catalan : sur les pas des Rois de Mallorca, seguint els passos dels reis de Mallorca. Toulouse : Privat. 171 p.

VIDAL, Pierre (1911). La citadelle de Perpignan et l’ancien Château des Rois de Majorque. Perpignan : imp. De Barrière. 115 p.

    L'Art Gothique dans les Pyrénées-Orientales
    • CHAPELLE DE NOTRE DAME DE LA SORT

      En savoir plus

      SAINT-LAURENT-DE-CERDANS

      Une pierre qui sert de banc à l'exterieur semble provenir de l'ancien fronton qui porte l'inscription tronquée "de la Sort 1691". Cette date serait donc celle de la construction de l'édifice primitif, et celle de 1755, gravée sur le portail nous situerait à la date de l'édifice actuel. C'est un édifice d'inspiration gothique aux voûtes en croisées d'ogives. La patronne des lieux qui préside en maître autel, est une statue mannequin dont seules la tête et les mains sont sculptées. Les jeunes gens venaient se recommander à cette vierge à l'époque où la circonscription s'effectuait par tirage au sort.

      En savoir plus

       

    • EGLISE NOTRE DAME DES ANGES

      En savoir plus

      COLLIOURE

      L'ancienne église Sainte Marie dans la vieille ville, déjà partiellement détruite pendant la guerre de 1642 entre la France et l'Espagne, fut entièrement rasée en 1672 sur ordre de Vauban pour réaliser les Glacis du Château. Il faudra attendre 1684 pour que soit édifiée la nouvelle église. La galerie extérieur sera rajoutée en 1725. Malgré son aspect extérieur et austère, l'église bénéficie d'une richesse et d'une architecture intérieure exceptionnelles, en particulier le retable du maître autel de l'artiste catalan Joseph Sunyer, sculpté sur bois et recouvert d'une feuille d'or. Les pierres du clocher montrent les étapes de sa construction.

      En savoir plus

       

    L'art à travers les siècles

    L'art roman

    L'art moderne

    CG66