Bienvenue en Pays Catalan !

Localisation géographique

L'art roman en Roussillon

 
|
Cloître d

L'Art Roman en Roussillon

L’art roman est né presque simultanément dans plusieurs pays d’Europe. Il est le fruit d’une longue évolution entre l’avènement du Préroman au Xème siècle et son déclin au XIIIème siècle, supplanté par la grâce et l’élancement du Gothique .

Il s’est très bien intégré en Roussillon où il a pu s’épanouir grâce aux richesses du pays comme en témoignent les marbres du prieuré de Serrabone ou les œuvres du maître de Cabestany .

L’art roman est principalement un art religieux : cloîtres et églises, retables peints, sculptures de scènes bibliques, vitraux ou enluminures…
Le Roman se caractérise par sa force, sa massivité et sa simplicité : les moines-architectes ont voulu montrer la rigueur et l’austérité de leur foi à travers l’architecture de leurs monastères. Il n'en est pas moins un art d’une grande noblesse et d’une totale plénitude invitant au recueillement.

Les caractéristiques

• Caractéristiques essentielles du Préroman
Arcs outrepassés, arcs et arcades en retrait des piédroits, absides carrés, rectangulaires, ou trapézoides, mur du chevet plat, voutes des absides en arrière de l'aplomb des murs, vaisseaux charpentés.

• Caractéristiques essentielles du Roman
Arcs en plein cintre, voutes en berceau, absides rondes, vaisseaux voutés, décor de sculptures, le second age roman utilise un appareil en grands blocs de pierre.

• Orientation
L'église est tournée généralement vers l'est. Son abside indique la direction du soleil levant. Au-delà de la Méditerranée, par l'aurore, elle positionne géographiquement Jérusalem, bientot but de pèlerinage et de croisades.

En savoir plus sur l'Art Roman

Bibliographie

 

DURLIAT, Marcel (1986). Roussillon roman. Saint-Léger-Vauban : Ed. Zodiaque. 321 p.

DELCOR, Mathias (1970). Les Vierges Romanes de Cerdagne et Conflent dans l'histoire et dans l'art. Barcelone : Dalmau. 120 p.

MALLET, Géraldine (2003). Eglises romanes oubliées du Roussillon. Sète : Nouvelles Presses du Languedoc. 334 p.

MOURRUT, E et FALAIZE, Jean (1932). L’art roman en Roussillon. Perpignan : imp. L.Comet. 172 p.

POISSON, Olivier (2003). Promenades en Roussillon roman. Paris : Ed. Zodiaque. 122 p.

    L'art à travers les siècles

    L'art gothique

    L'art moderne

    Quelques mots d'histoire

    Le Moyen-Age dans les Pyrénées-Orientales

    Sites d'Art Roman dans les Pyrénées-Orientales
    • CLOITRE ET EGLISE ABBATIALE DE ST GENIS DES FONTAINES

      En savoir plus

      SAINT-GENIS-DES-FONTAINES

      L'abbaye bénédictine de Saint-Génis-des-Fontaines a été construite en 780 par Sentimir. Détruite au IX° siècle, elle est reconstruite au cours des décennies suivantes. L'église suit un plan de croix latine aux bras très marqués. La réfection du XII°siècle a consisté à couvrir l'édifice de voutes et à décorer la façade dans laquelle a été intégrée autour de la porte un linteau, oeuvre majeure de la sculpture romane du XI° siècle. Le cloître a été construit à l'extrême fin de l'âge roman catalan (fin du XIII° siècle). Sa spécificité se caractérise par la polychromie de ses marbres : le blanc de Céret, le rose de Villefranche-de-Conflent et le noir de Baixas.

      En savoir plus

       

    • CHAPELLE DE LA TRINITE

      En savoir plus

      PRUNET-ET-BELPUIG

      La chapelle de la Trinité était à l'origine une église paroissiale connue sous le nom de Saint-Pierre de la Serra (serra désignant la montagne en catalan). Le 31 janvier 953, une église était consacrée par l'évêque Riculf II - évêque d'Elne de 947 à 966. De cette construction ne subsistent vraisemblablement que des éléments de fondations. L'édifice actuel date du XIe siècle (nef septentrionale, la plus large, avec la grande abside) et fut agrandi au XIIe siècle, voire au XIIIe siècle. Au XVIIe siècle, l'église changea de vocable : elle fut alors dédiée à la Trinité. La chapelle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 12 juin 19511. L'église a été récemment restaurée, ce qui a permis de dégager des traces de peintures murales

      En savoir plus

       

    CG66