Bienvenue en Pays Catalan !

Localisation géographique

L'art roman en Roussillon

 
|
Cloître d

L'Art Roman en Roussillon

L’art roman est né presque simultanément dans plusieurs pays d’Europe. Il est le fruit d’une longue évolution entre l’avènement du Préroman au Xème siècle et son déclin au XIIIème siècle, supplanté par la grâce et l’élancement du Gothique .

Il s’est très bien intégré en Roussillon où il a pu s’épanouir grâce aux richesses du pays comme en témoignent les marbres du prieuré de Serrabone ou les œuvres du maître de Cabestany .

L’art roman est principalement un art religieux : cloîtres et églises, retables peints, sculptures de scènes bibliques, vitraux ou enluminures…
Le Roman se caractérise par sa force, sa massivité et sa simplicité : les moines-architectes ont voulu montrer la rigueur et l’austérité de leur foi à travers l’architecture de leurs monastères. Il n'en est pas moins un art d’une grande noblesse et d’une totale plénitude invitant au recueillement.

Les caractéristiques

• Caractéristiques essentielles du Préroman
Arcs outrepassés, arcs et arcades en retrait des piédroits, absides carrés, rectangulaires, ou trapézoides, mur du chevet plat, voutes des absides en arrière de l'aplomb des murs, vaisseaux charpentés.

• Caractéristiques essentielles du Roman
Arcs en plein cintre, voutes en berceau, absides rondes, vaisseaux voutés, décor de sculptures, le second age roman utilise un appareil en grands blocs de pierre.

• Orientation
L'église est tournée généralement vers l'est. Son abside indique la direction du soleil levant. Au-delà de la Méditerranée, par l'aurore, elle positionne géographiquement Jérusalem, bientot but de pèlerinage et de croisades.

En savoir plus sur l'Art Roman

Bibliographie

 

DURLIAT, Marcel (1986). Roussillon roman. Saint-Léger-Vauban : Ed. Zodiaque. 321 p.

DELCOR, Mathias (1970). Les Vierges Romanes de Cerdagne et Conflent dans l'histoire et dans l'art. Barcelone : Dalmau. 120 p.

MALLET, Géraldine (2003). Eglises romanes oubliées du Roussillon. Sète : Nouvelles Presses du Languedoc. 334 p.

MOURRUT, E et FALAIZE, Jean (1932). L’art roman en Roussillon. Perpignan : imp. L.Comet. 172 p.

POISSON, Olivier (2003). Promenades en Roussillon roman. Paris : Ed. Zodiaque. 122 p.

    L'art à travers les siècles

    L'art gothique

    L'art moderne

    Quelques mots d'histoire

    Le Moyen-Age dans les Pyrénées-Orientales

    Sites d'Art Roman dans les Pyrénées-Orientales
    • CHATEAU DE TAXO D'AVALL ET CHAPELLE VICOMTALE

      En savoir plus

      ARGELES-SUR-MER

      Le site serait d'origine romaine, mais il n'est mentionné pour la première fois qu'en 897 sous le nom de "Tacione". A l'époque médiévale, le château de Taxo fut le berceau d'une famille titulaire du titre de Vicomte du Roussillon. Il présente encore aujourd'hui d'importants vestiges. Il subsiste une partie du mur d'enceinte crénelé datant du XIe, ainsi que deux tours d'angles semi-circulaires édifiées postérieurement. On observe également une tour cylindrique du 15e, probablement en relation avec les tours à signaux de la Massane et de Madeloc. Au centre de l'enclos fortifié se dresse une étonnante chapelle dédiée à Saint-Martin et à la Sainte-Croix.

      En savoir plus

       

    • EGLISE SAINT FRUCTUEUX

      En savoir plus

      CAMELAS

      L'église romane du village date du XIe siècle, son portail en marbre rose conserve sur ses piliers la mémoire de la mère d'un seigneur du village. Dédié à St Fructueux, elle possède un retable du maître-autel fait par Lazare Trémullas (1644). Vers 1425, douze tableaux assemblés en un seul retable ont été commandés au peintre anonyme, baptisé Maître du Roussillon. Ce chef d'œuvre du style gothique international est un fleuron de la peinture européenne. Il raconte la vie de Saint Nicolas. L'église a un chevet préroman flanqué de 2 absidioles et une nef unique plus tardive, de 1380. La porte est dotée de nombreuses pentures en fer forgé. St Fructueux héberge de nombreuses pièces historiques

      En savoir plus

       

    CG66