Bienvenue en Pays Catalan !

Localisation géographique

L'art roman en Roussillon

 
|
Cloître d

L'Art Roman en Roussillon

L’art roman est né presque simultanément dans plusieurs pays d’Europe. Il est le fruit d’une longue évolution entre l’avènement du Préroman au Xème siècle et son déclin au XIIIème siècle, supplanté par la grâce et l’élancement du Gothique .

Il s’est très bien intégré en Roussillon où il a pu s’épanouir grâce aux richesses du pays comme en témoignent les marbres du prieuré de Serrabone ou les œuvres du maître de Cabestany .

L’art roman est principalement un art religieux : cloîtres et églises, retables peints, sculptures de scènes bibliques, vitraux ou enluminures…
Le Roman se caractérise par sa force, sa massivité et sa simplicité : les moines-architectes ont voulu montrer la rigueur et l’austérité de leur foi à travers l’architecture de leurs monastères. Il n'en est pas moins un art d’une grande noblesse et d’une totale plénitude invitant au recueillement.

Les caractéristiques

• Caractéristiques essentielles du Préroman
Arcs outrepassés, arcs et arcades en retrait des piédroits, absides carrés, rectangulaires, ou trapézoides, mur du chevet plat, voutes des absides en arrière de l'aplomb des murs, vaisseaux charpentés.

• Caractéristiques essentielles du Roman
Arcs en plein cintre, voutes en berceau, absides rondes, vaisseaux voutés, décor de sculptures, le second age roman utilise un appareil en grands blocs de pierre.

• Orientation
L'église est tournée généralement vers l'est. Son abside indique la direction du soleil levant. Au-delà de la Méditerranée, par l'aurore, elle positionne géographiquement Jérusalem, bientot but de pèlerinage et de croisades.

En savoir plus sur l'Art Roman

Bibliographie

 

DURLIAT, Marcel (1986). Roussillon roman. Saint-Léger-Vauban : Ed. Zodiaque. 321 p.

DELCOR, Mathias (1970). Les Vierges Romanes de Cerdagne et Conflent dans l'histoire et dans l'art. Barcelone : Dalmau. 120 p.

MALLET, Géraldine (2003). Eglises romanes oubliées du Roussillon. Sète : Nouvelles Presses du Languedoc. 334 p.

MOURRUT, E et FALAIZE, Jean (1932). L’art roman en Roussillon. Perpignan : imp. L.Comet. 172 p.

POISSON, Olivier (2003). Promenades en Roussillon roman. Paris : Ed. Zodiaque. 122 p.

    L'art à travers les siècles

    L'art gothique

    L'art moderne

    Quelques mots d'histoire

    Le Moyen-Age dans les Pyrénées-Orientales

    Sites d'Art Roman dans les Pyrénées-Orientales
    • PRIEURE NOTRE DAME DE RIQUER

      En savoir plus

      CATLLAR

      L'église Sainte-Marie de Riquer est mentionnée dans les bulles pontificales de 968 et 1011. À cette époque, elle dépend de l'abbaye Saint-Michel-de-Cuxa. Le bâtiment doit, au cours du XIe siècle, être reconstruit. Un laïc nommé Bernard prend les dépenses à sa charge. Il en résulte un conflit entre Bernard, les prêtres de l'église Saint-André de Catllar et les moines de Saint-Michel-de-Cuxa, conflit qui est réglé par l'évêque d'Elne en faveur des religieux, ce qui permet à la communauté religieuse de cette église de rester dans l'influence de Saint-Michel-de-Cuxa. L'église est consacrée le 3 avril 1073. L'acte de consécration relate ce conflit. L'édifice a subi peu de modifications depuis 1073. L'église est décorée de fresques, sans doute dans la deuxième moitié du XIIe siècle.

      En savoir plus

       

    • PRIEURE DE SERRABONA

      En savoir plus

      BOULE-D'AMONT

      Aux confins du Conflent et de l'Aspre, à 600 mètres d'altitude, au coeur d'un amphithéâtre de verdure, le prieuré règne sur une forêt de chênes verts. A partir de 1062, l'installation d'une communauté de chanoines augustins entraîne un important chantier de transformation de l'église primitive. Sa tribune et son cloître offrent des sculptures romanes d'une extrème finesse. Les chapiteaux figurant lions, griffons, aigles, centaures, sagittaires, cerfs... reflètent à travers ce bestiaire fantastique une lecture symbolique de l'art roman et sont considérés comme des chefs d'oeuvre de l'art roman. Alentour, les sentiers du jardin botanique invitent à la découverte de la flore méditerranéenne.

      En savoir plus

       

    CG66