Bienvenue en Pays Catalan !

Localisation géographique

L'art roman en Roussillon

 
|
Cloître d

L'Art Roman en Roussillon

L’art roman est né presque simultanément dans plusieurs pays d’Europe. Il est le fruit d’une longue évolution entre l’avènement du Préroman au Xème siècle et son déclin au XIIIème siècle, supplanté par la grâce et l’élancement du Gothique .

Il s’est très bien intégré en Roussillon où il a pu s’épanouir grâce aux richesses du pays comme en témoignent les marbres du prieuré de Serrabone ou les œuvres du maître de Cabestany .

L’art roman est principalement un art religieux : cloîtres et églises, retables peints, sculptures de scènes bibliques, vitraux ou enluminures…
Le Roman se caractérise par sa force, sa massivité et sa simplicité : les moines-architectes ont voulu montrer la rigueur et l’austérité de leur foi à travers l’architecture de leurs monastères. Il n'en est pas moins un art d’une grande noblesse et d’une totale plénitude invitant au recueillement.

Les caractéristiques

• Caractéristiques essentielles du Préroman
Arcs outrepassés, arcs et arcades en retrait des piédroits, absides carrés, rectangulaires, ou trapézoides, mur du chevet plat, voutes des absides en arrière de l'aplomb des murs, vaisseaux charpentés.

• Caractéristiques essentielles du Roman
Arcs en plein cintre, voutes en berceau, absides rondes, vaisseaux voutés, décor de sculptures, le second age roman utilise un appareil en grands blocs de pierre.

• Orientation
L'église est tournée généralement vers l'est. Son abside indique la direction du soleil levant. Au-delà de la Méditerranée, par l'aurore, elle positionne géographiquement Jérusalem, bientot but de pèlerinage et de croisades.

En savoir plus sur l'Art Roman

Bibliographie

 

DURLIAT, Marcel (1986). Roussillon roman. Saint-Léger-Vauban : Ed. Zodiaque. 321 p.

DELCOR, Mathias (1970). Les Vierges Romanes de Cerdagne et Conflent dans l'histoire et dans l'art. Barcelone : Dalmau. 120 p.

MALLET, Géraldine (2003). Eglises romanes oubliées du Roussillon. Sète : Nouvelles Presses du Languedoc. 334 p.

MOURRUT, E et FALAIZE, Jean (1932). L’art roman en Roussillon. Perpignan : imp. L.Comet. 172 p.

POISSON, Olivier (2003). Promenades en Roussillon roman. Paris : Ed. Zodiaque. 122 p.

    L'art à travers les siècles

    L'art gothique

    L'art moderne

    Quelques mots d'histoire

    Le Moyen-Age dans les Pyrénées-Orientales

    Sites d'Art Roman dans les Pyrénées-Orientales
    • EGLISE SAINT ASSISCLE ET SAINTE VICTOIRE

      En savoir plus

      SOREDE

      Cette église romane, inspirée d’éléments gothiques et dont l’appareillage est constitué de galets et de briques se distingue par un clocher mur en façade au dessus de la porte, une tour carrée au sud contestée en son temps pour son esthétique ainsi qu’un intérieur baroque où l’on peut admirer un retable du rosaire du XVII ème et une voûte gothique. La nef à transept, peu visible car englobée dans le château est composée de trois travées couvertes de fausses voûtes brisées. On distingue trois petites chapelles intercalées dans les murs latéraux. Chaque chapelle s’ouvre sur la nef par un arc en plein cintre.

      En savoir plus

       

    • EGLISE SAINTE MARIE

      En savoir plus

      LE BOULOU

      L'église Sainte Marie daterait du XI° siècle. Son élément le plus remarquable est son portail en marbre blanc de Céret dont les scuptures sont attribuées au Maïtre de Cabestany. Elles dateraient du XII siècle qui sont un témoignage de l'apogée de la scupture romane. 9h11h45 Classé Monument historique

      En savoir plus

       

    CG66