Top 5 des plus belles plages

de la côte sablonneuse

Vous êtes ici

Le Barcarès : la plage du Lydia, la plus art

Tout au Nord du département, comme un préambule aux plaisirs à venir, cette plage-là aligne ses kilomètres de sable dans un décor entre mer et habitations dessinées par Candilis, célèbre architecte des années 70.

Soulignant la plage, une allée aligne des oeuvres d’art, issus de l’imagination d’artistes inspirés par le mouvement humaniste de ces années-là.

Planté sur le sable, le Lydia, un paquebot, trône fièrement racontant son histoire et offrant au site une personnalité évidente. Rendez-vous des people dans les seventies, il abrite aujourd'hui des expositions et impose sa silhouette sur cette plage.

Une plage familiale, où chacun peut jouer, nager ou farnienter en toute tranquillité. Une plage qui tous les étés vibre aux sons des rythmes de l’Electrobeach Music Festival, un festival de musique électronique dont la renommée n’est plus à faire et se tenant dans les jardins du Lydia.

Plage du Lydia, Le Barcarès
Electrobeach Festival
Le Barcarès
Plage du Bourdigou, Torreilles

Torreilles : la plage du Bourdigou, la plus sauvage

Il flotte sur cette plage, un parfum sauvage. Entre Torreilles et l’embouchure du Bourdigou, un petit coin a été oublié des promoteurs immobiliers pour conserver toute son authenticité.

Loin des hordes de touristes, les dunes accueillent entre leurs courbes façonnées par le vent et sculptées par les joncs et les roseaux.

Réputée être l’un des derniers espaces naturels du littoral, cette plage cultive avec bonheur le goût de la liberté. Les enfants y sont rois, trop heureux de pouvoir courir sur une plage infinie et nager dans une mer aux fonds jamais abrupts.

Plage du Mar Estang, Canet

Canet-en-Roussillon : la plage du Mar Estang, la plus familiale

Du sable à perte de vue, les reflets mauves des Albères, ces derniers contreforts des Pyrénées tombant dans la Méditerranée en toile de fond… Le tableau est parfait.

Pour en profiter il faut mettre le cap sur Canet-en-Roussillon. Tout au Sud de la station balnéaire, s’étire sur plusieurs kilomètres une plage de sable doré, idéale pour étendre sa serviette et se délasser en famille.

On vient y passer de longues heures à contempler l’horizon dégagé et à profiter d’une mer aux fonds en pente douce. Un pur bonheur à compléter par un verre ou un déjeuner à la table d’un club de plage.

 

Saint-Cyprien : la plage de l'Art, la plus fun

Comme pour notifier la vocation balnéaire de St Cyprien, la plage de l’Art offre un joli préambule aux amateurs de farniente.

Au Nord de la station, elle livre son large cordon sablonneux à tous ceux qui ne conjuguent les vacances que sur un mode pianissimo.

Baptisée ainsi en souvenir des filets de pêche appelés « art » en catalan, la plage se souvient de ces hommes qui dans les années 50 tiraient à la main les filets depuis le sable pour ramener les poissons.

Adoré des vacanciers, le site est aussi très prisé des véliplanchistes qui trouvent là un spot à la hauteur de leurs appétits de vent.

 

Plage des Epis, Sainte-Marie-la-Mer

Sainte-Marie : la plage des Épis, la plus douce

Sitôt dépassé le port de plaisance, s’étire une plage morcelée par des épis en pierre s’avançant dans la mer pour casser les vagues.

A l’abri de ces digues, on vient se dorer au soleil, loin de toute agitation citadine. Ultra pratique d’accès avec son chemin piétonnier, elle est le rendez-vous des gens du pays qui viennent ici chercher silence et repos.

Les amateurs de baignade, eux iront nager près des rochers pour observer les petits poissons. Baignée de soleil, cette plage est un pur plaisir pour qui aime les eaux tranquilles et le sable fin.