Top 5 des plus belles plages,

de la Côte Vermeille

Vous êtes ici

Port-Vendres : l'anse de Paulilles, la plus idyllique

Une échancrure dans le paysage, un creux dans les derniers contreforts des Pyrénées… Entre Port-Vendres et Banyuls, la route ondule à flanc de coteaux quand au détour d’un lacet, Paulilles apparait.

Pins parasols, mer limpide, la plage dans une courbe douce vient épouser la Méditerranée. Protégée par les rochers, abritée de la tramontane, cette crique, véritable bijou de la côte catalane, est une invitation à la baignade. Il suffit de mettre un masque et un tuba pour aller observer faune et flore aquatiques.

Juste à côté, une ancienne usine de dynamite Nobel a été réhabilitée. Aujourd’hui, s’y cache un atelier de restauration de barques qui sent bon le bois et l’artisanat. On peut y voir travailler les charpentiers de marine. Tout simplement passionnant.

Baie de Paulilles
Paulilles
Paulilles, Atelier des barques
Plage Saint Vincent à Collioure

Collioure : la plage Saint-Vincent, la plus urbaine

A l’arrière de la belle église de Collioure, voilà une plage qui mérite que l’on fasse quelques pas de plus. Venant s’échouer au pied du célèbre clocher tant de fois peint par Matisse et Derain, ce croissant doré offre en plein coeur du village, ses galets et son eau d’une divine clarté.

Assis face à la baie, le regard peut alors rebondir sur la colline en face, admirer la chapelle campée sur la jetée et croquer en un coup d’oeil l’un des plus beaux tableaux des environs.

A deux pas de l’animation des rues, des places ombragées par d’immenses platanes, des ruelles pavées semées d’ateliers d’artistes et croulant sous les bougainvillées. 

Plage du Racou, Argelès-sur-Mer

Argelès-sur-Mer : la plage du Racou, la plus baba-cool

Point d’orgue de la côte sablonneuse, la plage du Racou distille un air délicieusement bobo. Avec ses maisons posées sur le sable et ses rues débouchant sur la mer, ce lieu a un parfum de bout du monde.

Pour un peu, on se croirait presque au Brésil, à Jerocoacoara. Ici, il faut enlever ses tongs, laisser le temps filer et marcher le nez au vent, guidé par le ressac.

Ce vieux village de pêcheurs, invite à la flânerie romanesque, aux pique-niques improvisés, aux soirées douces.

Plage du Sana, Banyuls-sur-Mer

Banyuls-sur-Mer : la plage du Sana, la plus déconnectée

Un peu à l’écart des chemins les plus fréquentés, Sana a gardé quelque chose de sauvage, d’exclusif. Avec son sable fin, ses vignes et ses pins en arrière plan, elle offre des moments de sérénité absolue.

Il faut en profiter tôt le matin à l’heure où le soleil levant vient couvrir d’or les rochers. La mer, d’un calme absolu, offre alors ses eaux aux baignades rafraichissantes.

La séance de farniente terminée, pourquoi ne pas alors profiter du sentier qui part à travers les vignes pour rejoindre Port-Vendres au milieu des cigales. En prenant un peu de distance, la Méditerranée se pare d’autres reflets.

Plage de Peyrefite, Cerbère

Cerbère : la plage de Peyrefite, la plus méridionale

Direction le Sud des Pyrénées-Orientales. A quelques encablures de l’Espagne, une plage ponctue le paysage de ses courbes douces.

Alignant ses galets entre le schiste des Pyrénées, elle est au coeur d’un site préservé et protégé, la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls, un vaste territoire marin riche d’une flore et d’une faune que l’on peut admirer avec un simple masque et tuba.

Un sentier sous-marin balisé a en effet été aménagé pour découvrir les fonds rocheux le temps d’un plongeon dans la grande bleue. Entre deux siestes au soleil !